Les femmes, le bricolage et l’écologie

Published last year in Vie Pratique - 0 Comments

D’après certaines études, les femmes qui bricolent seraient plus sensibles à l’écologie. Elles achètent plus facilement des peintures et enduits écologiques, sont plus portées sur les énergies renouvelables et par conséquent vers une démarche durable.

Bricolage : les femmes et le marché

Le marché s’est depuis quelques années formaté aux aspirations des femmes. Les tendances en matière de bricolage prennent indiscutablement le chemin de la protection environnementale. Les produits comme la ouate isolation faite avec du plastique recyclé, la peinture universelle naturelle, les enduits écologiques etc… plaisent énormément à ces femmes qui veulent un cocon sain pour leur famille. Autre tendance, est la mise sur le marché d’outillage plus ergonomique, léger comme la perceuse visseuse de poche de AEG qui ne pèse que 1,1 kg ! Le carrelage devient clipsable, les escaliers se montent en seulement une journée, changements de serrures sans serruriers, raccord de plomberie sans soudure etc… Grâce aux femmes, le marché s’est totalement transformé et a suivi les envies et exigences de ces nouvelles consommatrices.

Bricolage : les femmes et leurs maris

Madame ne se cantonne plus seulement à la décoration et au choix des luminaires de la maison. Elle donne son avis sur le choix des matériaux et participent grandement aux travaux. Avec comme vu précédemment une réelle approche écologique, c’est sans pour autant renier sur le confort. Autre aspect très important, le bien-être pour elle et sa petite famille. Monsieur contribue fortement aux travaux avec souvent les tâches plus physiques et pour madame les tâches minutieuses. Mais ce n’est pas pour autant que monsieur joue les gros bras, car madame se donne à coeur joie avec perforateur et autre burineur !

No comments yet